Vessières Cristaux: mon test Spiegelau!

Publié le par La Mère Quelconque


 


J’ai eu la chance de tester pour la première fois des verres à vin me permettant de déguster mon Bandol dans les meilleures conditions ! L’occasion aussi de me pencher sur l’univers du cristal, que je connais bien peu.
Il faut savoir que j’adore l’artisanat tournant autour du verre et que j’adorerai essayer un jour d’en souffler ou de faire des perles de verre… J’avais adoré regarder faire les artisans au Tréport, à côté du Funiculaire, je trouve ça quasi hypnotique ^^ Je vais trouver le moyen d’essayer un jour, ça me fascine vraiment trop !
Donc j’ai tout d’abord cherche à en savoir un peu plus sur la marque du verre que l’on me permettait d’essayer : Spiegelau.
Je sais que mes 2 verres sont de la gamme Authentis, et qu’ils sont prévus pour la dégustation de vin rouge.

Mes connaissances sont vraiment superficielles : j’aime le vin, rosé un peu sucré, rouge (comme le Bandol <3 ) un peu moins le blanc, qui me tape sur le système ah ah et tous les vins assez liquoreux, comme les vins cuits, le Banyuls en tête.

Là, j’ai voulu goûter dans mes jolis verres Spiegelau, dans des ballons classiques et dans mes grands verres Ikéa (qui permettent de se mettre une race avec classe, comme dans Desperate Housewives lol).

 

Vessières Cristaux: mon test Spiegelau!

D’abord, il y a une nette différence sur la forme.
Le verre Ikéa a un bord assez resserré, il est très grand et franchement, c’est le look du verre qui a fait qu’il a atterri ici. C’est un verre en verre, et ça s’entend très bien.
Le verre Spiegelau est un verre à vin en  cristal. Le son du verre est donc cristallin, la forme est inédite pour moi : un bord resserré et un fond assez lourd. Le cristal rend le verre très solide, j’adore !
Le ballon random, ben c’est un ballon XD le ballon qu’on croise sur les comptoirs de bar. Rien de bien folichon, il est parce que c’est un ballon.

J’avais lu qu’on pouvait apprécier un vin différemment en fonction du contenant et j’étais un peu sceptique. Je suis du genre ‘un cheval c’est un cheval !’ et du coup, je suis tout à fait capable d’apprécier un verre en festival dans un gobelet éco autant qu’un chouette vin dans un joli verre. Enfin, je croyais XD
Ce qui est drôle au départ, c’est déjà de ne pas sentir les mêmes choses en fonction du verre.

J’avais lu qu’il fallait remplir son verre au tiers, et surtout le tenir par le pied et pas par le verre, pour ne pas réchauffer le vin. Un vin rouge se sert à température ambiante.
Ok, c’est parti !

Dans le ballon, ça s’évente vite. On ne ressent pas grand-chose. Dans le grand verre, c’est un  peu différent, même si là, c’est un peu le contraire, on dirait que c’est ‘concentré’. Dans le Spiegelau, c’est assez curieux, ça sent bon. Je n’aime pas tellement l’odeur du vin, même si je le bois. Et là, j’ai trouvé que l’odeur était agréable.

Donc déjà en effet, on ressent des choses différentes ! Ok, continuons !

Le vin rouge a pour moi un côté râpeux qui fait que j’aime bien, mais à petite dose. On le boit à température ambiante, ce qui fait que c’est pas aussi désaltérant qu’un rosé au coin du barbecue.
J’ai trouvé que le fait d’associer le goût aux différentes sensations olfactives changeait carrément la donne ! Dans le ballon, il reste râpeux, voire fade. Dans le grand verre, c’est le fait de pencher à fond le verre qui m’a dérangé, l’odeur est beaucoup plus puissante dedans. Dans le Spiegelau, le geste est naturel, tout va ensemble, c’est harmonieux. Comme quoi, ils ont raison ! Le contenant peut influer sur le contenu !!

ça a donc été pour moi une découverte super intéressante en plus d’en apprendre plus sur une société que je ne connaissais pas !




 

Vessières Cristaux: mon test Spiegelau!
Vessières Cristaux: mon test Spiegelau!

Vessières Cristaux est une cristallerie de Lorraine, instaurée en 1882 à Baccarat. Tout le monde a déjà entendu parler du cristal de Baccarat, il a sa réputation de luxe et d’excellence derrière lui…
Dans la Maison Vessières, on trouve tout ce qui fait la renommée du cristal : Lalique, Baccarat, Daum, et de la faïence de Lorraine. Tout ce qu’il faut pour apprécier les vins en leur donnant des écrins à la hauteur, et se faire ou faire plaisir.
On peut trouver par exemple ces coffrets de verres, avec ceux notamment que j’ai pu tester, les authentis.
C’était l’occasion pour nous de ressentir des sensations inédites et de se sentir presque connaisseurs ^^
Merci à la Maison Vessières Cristaux pour ce test concluant ! On se met quelques coffrets en liste pour notre liste de mariage !





 

Publié dans avis, test produits

Commenter cet article