Demain!

Publié le par La Mère Quelconque

Demain!


Bon! Le voilà arrivé, le fameux moment où le passage au grand lit se profile. J'aime le cododo, j'adore ça. Je me rassure la nuit en touchant ses cheveux, elle se rassure en se nichant contre moi quand ça lui chante. Les tétées sont toujours nombreuses, mais restent assez faibles en quantité, le sevrage approche, lui aussi.
J'ai du mal à me dire qu'on va passer à autre chose, dans les mois qui viennent. Et je sais (sens) que ça y est, c'est bel et bien terminé pour moi. Les prochains enfants que je porterai, ce seront mes petits enfants, en écharpe, si leurs parents me le permettent! Alors je profite encore un peu, de ces derniers moments. Derniers moments fusionnels qui m'auront permis de réparer ces années d'attente.
Il va falloir pendant les vacances de pâques checker toute la maison, histoire de faire les choses bien. Vider cette moitié de chambre qui lui sera réservée, aménager son espace. Sécuriser. Monter le clic clac, qui sera bien confortable pour le début de nuit ensemble. Monter le parc, pour stocker les jouets. Descendre la table à langer, qui ne nous aura pas servi là haut au final (vais je lui trouver une utilité un jour?? mystère lol). Lui acheter une guirlande la case de cousin paul, juste pour elle. Lui faire son coin. Je sais que d'autres le font amoureusement avant la naissance... C'est un peu comme s'il y avait une seconde naissance en fait. Je me souviens quand on a préparé le lit de Faustin, avec son arc en ciel. ça a été un peu plus compliqué pour Gabriel, qui est passé d'abord par un lit commun avec Faustin puis dans le lit superposé, vers 4 ans. Compliqué par manque de place, par parce que c'était Gab ^^ Je n'arrive pas à faire au final comme 'la norme'. Elle ne me correspond tellement pas...
Je l'aime bien, ma vie un peu de traviole, pas vraiment droite, même si je m'en plains souvent.
Ce que j'aurai vraiment voulu, c'est une 'vraie' famille. Pas la famille que je me suis construite, que l'on a construite ensemble Nico, les enfants et moi. Nan, je parle de la famille qui vous soutient, heureuse de vos réussites, de vos accomplissements. Mais bon, le deuil n'est pas encore fait. Alors je fais comme je peux en claudiquant, je sombre parfois, mais je remonte à la surface parce que je ne peux pas rester au fond. Je fais comme mon instinct me dit de faire.
Alors j'improvise encore et toujours.
Donc bientôt, nouvelles impro par chez nous. Le lit de grand et l'étape des toilettes. On a choisi soigneusement un réducteur, un marche pied, des chouettes culottes roses et des couches qui s'enfilent comme une culotte. Le succès n'est pas encore au rdv, j'avoue XD Mais je ne désespère pas!
On testera dans pas longtemps, on verra. On a le temps. Tout le temps qu'il faut.
Voilà, on va passer à autre chose, il faut que je me prépare. Elle? Elle sera prête. Elle est dans la confiance. Si elle sent que je suis prête, elle le sera.
Bref, mon nourrisson est bientôt une petite fille...
Et bientôt en fait, c'est tout près. En fait, bientôt, c'est là, dans quelques jours, c'est demain quoi!
Ce demain qui arrive toujours un peu trop vite...
Demain!


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article