Racines.

Publié le par La Mère Quelconque

Racines.



Lille, La Cadière d'Azur. Le périple est à chaque fois éreintant. On sait qu'on est parti pour au moins 10 heures de route... Mais à l'arrivée, c'est toujours le même spectacle qui fait qu'on a envie de revenir!
Mon père est boucher à La Cadière depuis 12 ans maintenant. Du coup, gros avantage, on a un point de chute dans le sud... Pour nous, les Lillois, c'est quand même la claque à chaque fois: minimum 30°, un air sec, pas/peu de vent, le chant des cigales... Dépaysement garanti!
Ça fait du bien.
Là, on est en mode 'du mal à s'y faire' lol la chaleur nous a terrassé les premiers jours. Aujourd'hui, il fait un peu meilleur. Un peu moins lourd, il a plu cette nuit. Les enfants dorment toujours très bien, Mathilde ne s'est pas réveillée non plus. Ce matin, c'est moi qui me suis levée à 7h, sans vraiment de raison autre que la fraîcheur sur la terrasse.
Un café sur cette terrasse, c'est des vacances à part entière!!
Je ne sais même pas s'il y a une terrasse plus sympa ici... Un coin d'ombre pour y mettre la petite cupcake de Mathilde, une terrasse au dessus pour pouvoir faire un barbeuc dimanche, et tout ce panorama, rien que pour moi.
Hier soir, il a fait nuit noire, on voyait toutes les étoiles, quel spectacle... J'ai beau connaître l'endroit, ça me fait toujours autant rêver.
Etoile filante sur étoile filante, c'était magique.
Il a plu donc cette nuit, laissant flotter dans l'air un vent plus frais, et faisant taire les cigales, qui devenaient folles tant ça cognait!
J'entends en bas mon père et ma tante, qui parlent fort, comme avant, quand je vivais à la boucherie, que j'avais 14 ans et pas de responsabilité. Que ma filleule avait 1/2/3 ans, en 93/94/95...Quand je descends dans la boutique, les odeurs sont différentes mais semblables: les recettes ne sont pas les mêmes, mais il flotte cette odeur spécifique que j'adore dès que je rentre dans une boucherie... Une odeur fraîche de viande, de saucisson, de terrine... Ça peut paraître bizarre mais comme j'ai grandi dans cette ambiance, ces odeurs, ce sont mes madeleines de Proust. Je suis fille de boucher, j'aime les produits nobles que mon père propose à sa clientèle, le goût de sa viande qui n'a pas changé d'un iota depuis qu'il fait du Charolais du Bourbonnais Label Rouge et que je pourrai manger crue à n'importe quel moment de la journée tellement elle est riche de saveurs et de savoir faire... Ces produits de notre beau pays, qui me font dire que tout ne va pas si mal.
Mon père qui se lève tous les matins sans exception pendant cette saison si longue qu'est l'été, à travailler dans la chaleur étouffante des grosses chaleurs, avec juste son petit ventilo de rien, et qui aime son métier, aussi rude soit il... Mon père et sa petite boucherie de village où il expose ses tableaux, ses mosaïques, son savoir faire! Mon père qui m'a appris que tout travail mérite salaire et qu'il faut savoir se lever pour gagner sa croûte. J'ai toujours su me débrouiller grâce à ces valeurs. J'ai toujours trouvé du travail. Toujours su comment faire, même si je ne sais jamais vraiment ce que je veux faire.
Je retrouve ici un peu de ma jeunesse, un peu de tout ce qui a fait de mon adolescence ce qu'elle était, même si ce n'est pas ici que j'ai grandi. J'aime ce ressenti, entendre leurs voix et sentir tout ça, il y a comme un apaisement qui fait que je me souviens de qui je suis, qui fait que je sais où je vais.
Il n'y a plus les voix au lourd accent du Nord, que j'aime profondément, mais souvent l'accent chantant du Sud... Les touristes aux accents multiples... C'est différent mais semblable.
J'ai finalement quelques racines, dans ces odeurs, ces quelques moments qui font du bien, dans ces voix familières. J'en avais bien besoin...
J'ai des racines, et rien que de m'en souvenir, j'ai le coeur qui sourit...
Ça y est, je suis chez moi.

Vue depuis la terrasse, avec mon café! Bonne journée! :)
Vue depuis la terrasse, avec mon café! Bonne journée! :)

Vue depuis la terrasse, avec mon café! Bonne journée! :)

Commenter cet article

christelle 15/08/2015 15:56

Quel beau texte !!!!!!

La Mère Quelconque 15/08/2015 16:07

Merci Christelle <3 écrit ce matin à la fraîche ^^