I need a break...

Publié le par La Mère Quelconque

I need a break...

Depuis quelques semaines, j'ai besoin d'un break. Un vrai break. J'ai besoin de partir, avec la petite dernière, seule. J'aime mes hommes plus que tout, mais un VRAI break, ouahou, ce serait un truc de dingue!
Pourtant, j'ai tout ce qu'il me faut. Même au delà. Je suis quelconque, vous le savez.
J'ai juste besoin de souffler. Parce que j'ai l'impression que parfois on oublie que je suis là. J'ai l'impression de ne pas être importante. Alors je mange. En ce moment, c'est le catharsis.
Bon, il va falloir que je modifie ça, histoire de ne pas être plus baudruche que je ne le suis... Chaque chose en son temps!
Là, la porte de la terrasse est ouverte, j'écoute les allées et venues d'un chouette couple de mésanges, qui fait piailler sa progéniture chaque fois qu'il apporte une araignées ou un vermisseau. On entend à leurs piaillements fringants qu'ils seront bientôt apte à voler. Ils piaillent et Chipette adore ça!
Elle est là, à côté de moi, dans son parc, à roucouler de plaisir à chaque piou piou, c'est agréable. Chipette, c'est une aventure. Ce bébé est un petit miracle, après avoir tellement pleuré. Je ressens le vide que je ressentais en son absence en ce moment... Et je ne sais pas pourquoi.
Je me sens vraiment seule. Nico est là, pas loin. Sur ma carte d'anniversaire, il me l'a écrit: "évidemment que je t'aime, même si je ne le dis pas..." Mais je ne sais pas s'il saura vraiment me le dire un jour. Il parle peu, c'est un taiseux. Et ça me pèse. Surtout en ce moment.
Huit ans que j'ai peur que tout s'arrête demain et huit ans que j'attends de la spontanéité... Rien n'est spontané. Rien n'est imprévu. Moi, j'aime l'imprévu, j'aime qu'un homme vienne dans mon dos me surprendre avec un câlin, me glisse à l'oreille qu'il m'aime, que je suis celle qu'il attendait et que sa vie ne serait rien sans moi... Mais non. Jamais.
Les journées se ressemblent et me laissent un goût amer. Parce que moi, je brûle en dedans, de me voir fâner et de ne rien pouvoir y faire. Je me flétris et je ne profite pas. Je suis en train de m'éteindre, j'ai perdu mes 20 ans, ces 20 ans qu'il pourrait rechercher demain ailleurs. Et ça me fait mal. Partout.
Je me flétris et j'ai l'impression que ça ne dérange personne. J'aimerai brûler la vie par les 2 bouts... Mais là, je sens que ça ne sera jamais possible.
Et pourtant, Dieu sait à quel point je l'aime. A quel point je les aime. A quel point je suis une éternelle amoureuse.
Mais là, j'ai besoin d'un break.

Publié dans Pensées

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

malory 28/06/2015 09:03

C'est exactement ce que je ressens. Ce pourquoi j'avais besoin d'une pose en avril. Cette impression d'être seule, que les gens ou tous de plus etc. Soûlant et oppressant. Gaëtan est pareil solitaire et taiseux. Alors oui je me sens seule et oh que oui j'aimerai partir seule un coup voir que j'existe et pas seulement parce que je fais la bouffe et le linge ;)

malory 29/06/2015 07:12

On m'a dit ça aussi... Bizarrement j'ai un doute mais bon, on verra oui... !

La Mère Quelconque 28/06/2015 17:08

Ça passera avec le temps y parait... On verra bien!

GToch 17/05/2015 23:47

Tes mots sont forts et posés, Maman sent ton épuisement, ton étouffement...
Cet article pourrait presque lui faire peur si elle ne sentait pas en arrière plan ta force de vivre et d'aimer ta "petite" famille.
Maman pense qu'une pause positive te, voir vous, ferait le plus grand bien ! Après elle ne connait pas votre histoire, donc elle ne saurait te donner de bons conseils ;)
Bon courage !!!

La Mère Quelconque 21/05/2015 18:31

Merci